Ecole de course d'orientation

Adhérez à Vikazim


mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
mod_jts_counterstats
Aujourd'hui :
597
Hier :
450
Semaine :
3747
Mois :
15576
Total :
835484
6 utilisateurs en ligne
-
6 invités


vaude_logo_1.jpg




Compte rendu : Raid de l'Arche par Manu et Benoit

C’est toujours un plaisir de savoir que l’on part courir, avec les copains. On va discuter sur le trajet, beaucoup, on va s’amuser sur le parcours, un peu, et se faire du mal, un peu aussi. Est-ce à ce stade que l’on doit consulter ?

 

C’est samedi et à mesure que nous nous rapprochons de la ligne de départ la température baisse, frôlant les 2°C. Sur le parking, Seb et Fred arrivent le frein à main du WV serré et les Vélos Giant en bandoulière. On ne peut pas leur reprocher de se faire remarquer… ils fréquentent assidûment les podiums, et ils parlent admirablement bien dans le micro. « Quel bel esprit sportif » soulignera le speaker, à la fin du raid. Un peu plus tard Ludo et Julien arrivent dans un style plus soft.

 

On est super content de se voir. Seule l’équipe de Tours nous fait de l’ombre avec des doudounes Oranges vives brodées. Ça en jette ! On s’équipe, Benoit me prête une boussole, j’ai oublié la mienne en préparant le sac la veille. Un petit café, les formalités habituelles et c’est parti. On commence par un convoi VTT qui nous amène dans une prairie à l’orée d’une forêt.

 

CO relais fifi, qui démare par un trail balisé jusqu’à la prise de carte, Ben part le premier tout comme Fred, ils reviennent en pole position, je prends la seconde carte et je croise deux biches dans le trail. « Vous faites le raid ? » même pas calculé les bourriques ! Ça me met du baume au cœur et je ne rentre pas trop mécontent d’avoir pris tous les postes avec une assez bonne vitesse.

 

Prise de carte VTT O Arche Guelor, on enfourche les vélos. On attaque la carte par le nord direction  CO Papéa, on cherche la 13, qui n’a pas de boitier, ni de toile c’est juste le départ ! On accède à la CO Papéa (une CO dans un parc d’attraction), première épreuve et pas des moindre, il faut traverser un cours d’eau avec un niveau qui se situe à la ceinture pour les plus petits. La Température est fraiche, il n’est pas encore 10h qu’on profite déjà de la piscine … ce luxe ! Pour cette CO il s’agit de précision, avec deux toiles par poste : il faut prendre la bonne. Ben maitrise le sujet. Et sur le poste 1, un azimut distance sur un A4 que nous ne verrons pas, on l’apprendra à la fin du raid…  Sortie du parc, par le pédiluve XXL, on apprécie…

 

Ça repart sur la carte VTT O Arche Guelor, 9 8 11 7 ; Tout roule. Départ Run and Bike et je me dis que je vais faire beaucoup de vélo, car Ben court aussi vite que je pédale. La carte est propre et bien lisible on ne fait pas d’erreurs, on alterne gentiment. « C’est quoi ce r’n bike on a à peine couru » remarque Benoit ; « j’adore ça le r’n bike », on aurait pu dire un enfant devant une vitrine de pâtisseries.

 

Un peu de vélo. 10 6 14 On se retrouve dans une autre boucle dans laquelle l’organisation nous propose une CO et une VTT’O. On commencera par la CO urbaine, Benoit reprend les commandes et c’est très bien, je peux ranger la boussole, penser en combien peut se plier une carte de CO et me concentrer sur la course, |[{\^@#]@^\|[{#  de course à pieds, où je demande à Benoit de ne pas aller trop vite au risque de me perdre. Et la 9 est sur une buse qui traverse la route, on s’obstine à regarder  du mauvais côté, on tourne, on vire et les tontons flingueurs  viennent à la rescousse «  de l’autre côté les gars ».  On s’en veut un peu, 4/5 minutes de solitude, mais à notre décharge ni Ben ni moi ne travaillons dans les TP !

 

Retour au départ et hop on se déshabille, une couche en moins, il fait beau et chaud (contrepèterie belge), Ben me tend la carte et me dis « Tu vas aimer ».  Claudia Cardinale en petite tenue ? Non, les 30 km annoncé de VTT’O. Rien de bien spectaculaire, je passe devant histoire de dire que je fais un peu le boulot, Ben très lucide m’indique un passage au travers du lotissement, il y a de la route et du vent, on ne lâche pas l’affaire, parfois c’est du sable, alors c’est plus tirant, Ben prend des relais, on revient au point de départ. En fait ces cartes où il y a des postes partout, à moins de faire du n’importe quoi, produit un effet focus autour de la distance. Et je suis convaincu que tout le monde aura au compteur les 30 km annoncés. La grosse différence c’est le physique de rouleur, à ce niveau on semble être dans le coup.

 

Retour sur le Guelor 5 4 3 2 1 12 CO château. Tout va bien et c’est comme d’habitude, Ben prend les choses en mains, on traverse un champ, et je sens une attaque féroce derrière la cuisse. Bon an, mal an, entre les bains de boue et les orties ça passe et on rentre impeccable. Il y a un truc vraiment appréciable quand on fait équipe avec Ben, c’est qu’on peut ranger la bèche et les bottes en caoutchouc, parce qu’on n’est ni là pour acheter du terrain ni pour jardiner… ça file !

 

Le 2/3 de la course est derrière nous, on revient au point de départ du raid pour entamer la dernière boucle. L’organisation pointe les passages, nous sommes actuellement 6ème. Dans la minute qui suit, les 7 et 8ème arrivent. Ben regarde le classement provisoire, Fred et Seb 2ème, les 3, 4 et 5ème places semblent inaccessibles, on sera donc dans la bataille avec les deux équipes à nos trousses ! Elles ne tardent pas à repartir, de notre côté c’est ravito.

 

Et là c’est un suivi d’itinéraire en vélo, qui nous amène dans une base de plein air. Il y du monde sur la route, on commence à croiser des coureurs du raid découverte qui roulent à contresens ; à moins que ce soit nous ? On dépose les vélos, il y des cordes tendues au-dessus du cours d’eau ; ça vous rappelle quelque chose… Je vous garantis que je sors avec le col roulé et les raisins de Corinthe et même Claudia Cardinale ne pourrait rien y faire. Une petite CO, c’est pour …

 

… Ben qui regarde et dit (je le jure) «  c’est génial, je maitrise, je fais ça avec Eric tout le temps aux entrainements ! ». Certains cercles de balise sont disproportionnés, et il faut uniquement se fier aux defs. On croise les copains Vikaz, on s’encourage en gardant un œil sur les équipes qui nous précèdent, on a une grosse minute de retard, qui sera vite comblée. Ben est impérial, on joue au lapin terrier, un jeu qui consiste à se faufiler dans les trous de haies. Une équipe couleur grise est rouge est heureuse de nous avoir pour lièvre. Mais comme dans la fable, le lièvre bouffe la tortue, nique le loup, et se marie avec la cigogne. Un truc du genre. Et on lâche, les frelons asiatiques. On reprend un bain, ben crampe en descendant dans le filet, et puis l’eau froide et tout revient dans l’ordre, il sort le premier sur la berge, me tend la main. Ben est extrêmement serviable ! Une petite mémo VTT à peine drôle puisqu’on a la carte qui nous dit comment rentrer.

 

C’est presque fini, dernière VTT O plaine et surprise ! au poste 14 une dernière CO relais, sur les cartes CO Finale. Ben part le premier, il fait vite, je discute un peu, Fred partage son sandwich, je prends le relai. Je ne suis jamais très rassuré, je fais attention,  je commence par la 7, le chemin, talus, veget, sanglier, et puis je reconnais l’endroit c’est comme sur la carte, il y a tout comme il faut mais pas le poste. Je vais vérifier dans le trou, elle est bien là, enterrée. Je suis surmotivé. 9 impec, mais 10 il faut vraiment que je demande à la FICO de changer les codes couleurs, mettre du blanc quand c’est totalement dégagé, virer le orange (mais oui tu sais, c’est le soleil…), et puis du rose quand on peut courir en forêt, sans se piquer les gambettes… Bref heureusement qu’il y avait un jeune enfant sinon j’y serai encore. La 8 impec, je rentre. Ben me tend mon sac et m’aide à l’enfiler, je prends mon vélo.

 

Ben équipier modelissime. Il a compté les équipes, on est repassé 6ème, finalement pas si loin des autres Vikaz qui feront 2. On rêve ou quoi ? Ben prend la direction des opérations, ça se fera à bloc pour le retour, la meute et à nos pieds et j’en profite pour l’encourager. « A fond Ben ! ». On arrive, superbe course, on se congratule. Rien à se reprocher. Mais comme ce n’est jamais parfait … PM, à Papéa, ça se transforme vite en MS. (mauvais souvenir). Le verdict tombe, on passe de la 5ème à la 9ème place, dommage.

 

On croise les Vincent qui étaient sur le découverte, ils feront second (bravo les gars !), avec le même PM que nous (double bravo), décidément c’est de famille ! Et pendant qu’on mange passe la dernière équipe Vikaz, il leur reste une grosse heure de course. Désolé on ne vous a pas attendu pour renter à la maison.

 

Les podiums, les photos, les bisous.

 

Merci aux organisateurs, l’endroit est super chouette, et la course ultradynamique.

Merci Ben, merci les VIKAZ.

 

Les photos sur le drive

Et la trace de Ben, manque juste la dernière section VTT.

https://connect.garmin.com/modern/activity/1704606339

 

 

Commentaire (1) Clics: 783

CR Raid FLYING AVENT'HURE 8 avril 2017

CR Raid FLYING AVENTURE 8 avril 2017



Les photos des vikaz !! Deux équipes Vikazim sont inscrites et vont covoiturer. Franck et Benoit (FB) ; Seb et Fred (SF). Rdv chez les beaux-parents de Seb et Benoit a 45min de retard....oui il y a des bouchons pour venir en campagne... On arrive vers 22h30 sur le lieu de compétition, FB dorment en tente et SF dans le 5008. Difficile de trouver le sommeil avec l'autoroute en bruit de fond, la nuit en tente sera des plus fraîches, obligé de remettre des couches en pleine nuit, la course commence déjà bien.... Le lendemain, on constate rapidement que le parc de VTT est bien plus haut de gamme que le raid Polytech 15 jours auparavant. Franck et Benoit font pâle figure avec leurs vélos lestés de parpaings. On est parti pour un 100kms avec du beau monde... 4kms de trail, SF partent devant pour éviter les bouchons, on est vite dépassés par une dizaine d'équipe notamment la féminine championne de France en titre que l'on verra souvent tout au long du raid. On finit par un escargot à vtt pour aller chercher les cartes. Il y a déjà bouchon... Tibo et Ghislain des petits suisses viennent de partir sur la VTT'O. VTT'O sur IGN : Fred s'en charge et on roule avec 7-8 équipes qui avancent rapidement. On fera un seul choix sympa par la route pour éviter le dénivelé pour aller à la 8. Mais c'est dans le chemin que Seb va se prendre un salto et se faire bien mal.... Avec une seule carte par équipe Franck s'occupe également de l'orientation IGN, les premiers choix d'itinéraires se font rapidement. Après quelques kms FB se retrouvent seuls, Franck trace un chemin qui évite 4/5 courbes de niveau, on rattrape le retard accumulé lors de l'escargot VTT qui portait bien son nom. On arrive sur une CO touché coulé où l'on doit aller de balise en balise avec des cases sur notre carte. Seb le gère correctement. On part sur la VTT'O et FB arrive sur la CO. Petits encouragements obligent !!!! Benoit s'occupera de l'orientation et Franck du pointage, pas de difficulté. VTT'O sur IGN : Fred le fait mais pas facile à voir le bon chemin (les impressions de carte sont moyennes alors le dénivelé pas facile à voir). Après réflexion, on ne fera pas le bon choix notamment pour aller chercher la 17. On a 6 balises en azimut distance à aller chercher, sans difficulté. Les portions empruntées sont assez roulantes, quelques hésitations pour FB sans conséquence. Tir à l'arc pour 1 concurrent : Fred et Benoit touchent 3 fois donc 15min de gagner. Epreuve // : Seb en VTT'O et Fred en CO : on se rejoint à l'arrivée quasi en même temps. (Pas mal de dénivelé en CO et assez vert). Du côté FB, Franck prendra le VTT et Benoit la CO, nous arrivons à quelques minutes l'un de l'autre ce qui permettra à Franck de bien apprendre la mémo qui arrive. On enchaîne avec un Run & bike mémo puis CO photo puis run & bike mémo, sans difficulté. Petit moment de solitude du côté FB, impossible retrouver 2 photos durant l'épreuve, quelques minutes de perdues...en plein cagnard. Seb gère bien le VTT couloir pour nous emmener à la CO « gros déniv ». Elle porte bien son nom....La chaleur et le dénivelé nous assomment....Technique et cadre très sympas. Tibo et ghislain finiront cette CO quand on la commencera.... FB arrivent quand nous on termine. La température commence à être étouffante, le thermomètre indique 27° à l'ombre : ça chauffe ! On profite de sanitaires pour s'hydrater.... VTT fléché allemand, épreuve pour les Vikazim.... hé bien les deux équipes Vikaz feront les mêmes erreurs, à 45 minutes d'intervalle ! (Chemin le long du cimetière nous coûte 10min) Seb reprend la carte et nous sort de ces boulettes, ouf ! Seb pourrait accélérer mais Fred est un peu dans le dur, ça commence aussi à chauffer pour Benoit, là CO gros déniv a laissé des traces. Fred remet pour la 10e fois sa selle qui ne fait que descendre....grosse galère ! Un temps fou perdu...et un agacement grandissant ! Canoë 1 h maxi. On prend le canoë de Tibo qui nous dit qu'il a pris 6 balises sur les 10 possible...On est plutôt bons dans cette activité mais cette fois se sera avec pagaie simple et là on est beaucoup moins bons .... Dommage on ne ramènera que 7 balises. Du côté de FB on se sait moins costaud sur cette section, déjà bien entamé physiquement elle promet d'être compliquée. Ça n'a pas manqué, après 20 minutes le couperet tombe, Benoit est en souffrance, frappé de plein fouet par des crampes intestinales... plus rien ne rentre, tout ressort ! Nous finissons quand même 6 balises, c'est un moindre mal. VTT mémo pour aller faire du tir à la carabine pour Fred et Tyrolienne pour Seb. 10Min de gagné au tir. Choix stratégique côté FB, Franck s'occupera de la Tyrolienne et du retour avec la grosse côte pour que Benoit récupère. Le temps est arrêté, une demi-heure de pause pour remettre l'estomac dans le bon sens ... pas de chance, un verre de coca fait un aller/retour en moins de 5 minutes... Seb nous fait un super VTT roadbook toujours en m'attendant.... Les galères se ressemblent pour les deux équipes, Franck attend également. On arrive sur un terrain militaire pour une CO séparée. On finit ensemble car Seb fera une petite boulette. Benoit et Franck finiront également ensemble, mais le raid prend la tournure d'une épreuve de survie. La protection civile pointe le bout de son nez avec l'idée de mettre Benoit hors course... ça passera de justesse : l'arrivée va être difficile à atteindre. On arrive enfin à la dernière section VTT'O sur IGN. On trace avant de partir et Seb s'en charge. Fred va faire cette épreuve au moral en serrant très fort les dents. Beaucoup de dénivelé pour finir ce raid super sympa ! Pour FB, cette section prendra presque 1h de plus que le temps « normal ». Les coups de pédales sont lourds, Franck nous trace un itinéraire presque parfait, heureusement ! Voilà l'arrivée, la fin d'un calvaire qui aura duré de nombreuses heures. Bilan de l'histoire : 6h30 pour les 65 premiers kms et 5h pour les 35 derniers... Un grand merci aux organisateurs ! On termine 9e avec un petit regret car sans les soucis mécaniques de selle on aurait pu être 5e. On se douche, mange et se repose en attendant les copains Vikaz. Ils arriveront de nuit avec un Benoit malade depuis le canoë, certainement de l'hyperthermie... dans le dur durant 35kms et en perdition dans les 10 derniers kms, la fin du raid se fera au mental. Le classement tombe, FB sont 34ème, grosse déception, sans cette fin de raid chaotique le top 20 était accrochable. Nous décidons de dormir un peu avant de rentrer chez nous sur le petit matin.
Commentaire (0) Clics: 558

Compte rendu Raid Polytechnique

Raid Polytech Nantes : Séb et Fred

 

 

Premier Raid pour cette saison 2017.

60kms au programme, c'est un super format pour se remettre en jambe et préparer le Flying qui aura lieu dans 15 jours.

On part la veille pour dormir chez Cédric, un pote de Seb, comme il y a 2 ans et comme il y a 2 ans les 2 derniers kms sont difficiles....40min. On n'a pas vu le fossé ...lol !

12 sections :

On part 45 min en retard sur l'horaire prévue. L'orga est sympa mais un peu à la bourre... On a toutes nos cartes, on en profite pour jeter un coup d'œil et tracer un peu.

On part toutes les 30'', au boitier. D'abord le petit parcours et ensuite le grand. On partira dans les derniers.

1. On commence par une CO prologue de 4 photos sur le campus à retrouver et répondre à des questions. On doit revenir au départ avec les bonnes réponses pour pouvoir partir.

2. Suivi iti en vtt où les balises sont cartées ce qui va vite nous énerver car certaines équipes coupent le fromage et passe par les routes. On appui fort sur nos pédales et nos vtt Giant répondent comme on le pressentait. C'est que du bonheur!!

3. On arrive au Run and Bike avec 2 autres équipes tout en sachant qu'il y en a une déjà partie. On la croisera sur la fin, ils ont à ce moment 7min d'avance.

4. On a un trail de 2kms pour rejoindre la CO pour laquelle on a une heure entre le début du trail et la dernière balise.

5. On mettra 45min avec le retour et on ressort 1er.

6. On enchaine avec un roadbook sympa qui nous emmène sur une épreuve surprise: courir 400m avec un pied attaché à son coéquipier pour aller chercher une énigme, que l'on ne trouvera pas (pas 10min de gagner).

7. On repart en suivi iti vtt jusqu'à l'école Polytech sans aucun souci .

8. On enchaine avec un trail de 5kms pour aller faire le canoë'O. Fred a un petit coup de mou, 3h de course et le manque d'entrainement se fait sentir...

9. On prend le canoë et on s'organise bien, la cadence est très bonne et on creuse un peu plus l'écart. Fred en profite pour donner quelques conseils sur la technique de pagayage à Seb! En fin d'épreuve, nouvelle énigme genre Fort Boyard: il faut trouver le mot clé reliant ceux trouvés sur les bouées. On ne trouvera pas (pas 10min de gagner).

10. Sortie du canoë et on repart en trail pour aller sur une CO de précision.

11. Celle-ci se situe dans un parc où les balises sont au sol. On se débrouille plutôt très bien.

12. La dernière section est le retour sur le campus Polytech pour l'arrivée.

Pour finir, épreuves surprises bonus: escalade chronométrée où on a une voie chacun à grimper. On est plutôt rapide. Puis tir à la carabine laser, 1 debout et 1 allongé. Fred 1/5 et Seb 3/5.

 

Les seconds ne tardent pas à arriver.

Avec le jeu des énigmes et des bonus, on ne sait pas si on est toujours 1er.

On attend 1h20 (douche buffet....) et on dit à l'orga que l'on va partir car nous avons presque 4h de route.

Ils prennent notre adresse pour nous envoyer les lots si on est podium. Très sympa.

Le lundi, ils annoncent sur le site que les vainqueurs sont VIK'AZIM LEX'O avec 30min d'avance.

Les résultats complets

Les photos

Trop coooooooool!

 

 

Un grand merci aux organisateurs.

 

Seb et Fred

Commentaire (0) Clics: 593

Activité Orientation à Grimbosq

Activités Course d'Orientation pour tous le 12 avril 2017 au chêne Guillot en forêt de Grimbosq.

Les résultats de la mass start sont là.

1er Thomas

2nd Benoit

3ième Julien

Attention  modification : Début de la séance à 17h30  fermeture des circuits à 19h00.

Séance ouverte à tous avec un circuit jeune pour cette semaine de vacances. Inscription 4€ pour le non licenciés.

Au programme : un circuit jeune et en fonction du nombre d'inscrits un O'Chat et/ou balise vivante.

Pour les initiés : exercice distance, labyrinthe et un circuit classique.

Pensez à vous pré-inscrire pour avoir des cartes pré-imprimées : ici

 

Plan d'accès : ici

Commentaire (0) Clics: 704

Bilan CALVAD'O NIGHT

Voici le bilan du Calvad’O Night 2017. Cette année, le chalenge a regroupé environ 1900 participants sur les 7 courses réparties sur la région Normande.

Les vainqueurs de chaque catégorie sont :

Catégorie Raideur (se) : Lemarchand Sébastien & Parquet Frédéric en homme et Beauvisage Noémie en femme.

Le classement Raideur

Catégorie Orienteur (se) : Sénécal Christophe en homme et Leredde Christelle en femme

Le classement Orienteur

Catégorie Noctambule : Pigeon Thomas en homme et Dudout Loane en femme

Le classement Noctambule


Comme chaque année, les gagnants de chaque catégorie gagnent une inscription gratuite pour une course de leur choix inscrite au chalenge 2018. Vous devez le signaler au moment de votre inscription de l’épreuve concernée.


Un grand merci à tous ceux qui gèrent ce classement honorifique et surtout à Laurent Ligot qui gère les classements après chaque épreuve et qui a aussi donné un coup de main pour le chronométrage électronique des courses (pas toujours facile avec les tordus qui font les parcours !!!).

Pour information, l'année prochaine, la ligue de CO va soutenir ce chalenge. Si vous avez des remarques ou des idées sur l'évolution de ce chalenge, n'hésitez pas à nous les envoyer.

 

Le règlement 2017.

L'affiche 2017.

A l'année prochaine.

Commentaire (2) Clics: 880

Raid des Pélerins 2017

Le TCVAL organisait le samedi 11 février le Raid des pélerins

Les vikazims se sont une nouvelle fois bien illustré-es

 

Compte rendu d'Eric P

Départ fin d'après-midi de Caen avec les autres équipes Vikazim, 6 équipes de mobilisées malgré les vacances c’est quand même pas mal. On s’attend à une belle CO avec une nouvelle carte du Val Saint Père faite par Vincent Voivenel et Vincent Bassard et une carte des herbus faite par la ligue de CO.

Petite inquiétude sur la météo lors du passage à Jurques car tout est blanc, la température est négative et il crachine des flocons … Heureusement il fait plus chaud du coté d'Avranches les bains. Au final, nous aurons tous trop chaud pendant la course (sauf Julien qui aime prendre des bains de boue pendant les courses…).

 Je suis inscrit avec Benoit qui était seul sur le 14Km, je m’attends à souffrir physiquement car il est un peu affuté le gamin.

 Briefing pas de pb, la course est en ordre libre donc pas de complication. Vu le dénivelé attendu, on décide de ne pas tracer, juste de regarder comment partir et revenir sur carte du Val Saint Père. Départ par le nord de la carte. On pert une bonne minute sur les autres équipes sur la 163 car c’est une carte urbaine donc on ne franchit le vert 3 sur la flanc du pont. Les balises s’enchainent sans pb même si la 168 nous fait un peu hésiter.

Prise de la carte IGN et direction les herbus. Benoit envoie du lourd sur la route, on n’est seul pas de petit train c’est super agréable. Arrivés au herbus, c’est un paysage de carte postal qui nous attend avec le Mont illuminé à l’horizon. On commence par la 176. Petit azimut et on arrive sur les trous et on ne voit pas la balise ?? Heureusement une autre équipe arrive par l’est et la voit au bord du trou (invisible de notre côté). On entend leur cri de victoire et on revient pointer !! (petite alerte qui aurait dû nous prévenir de bien regarder au bord des trous….).

On enchaine 177, 179, 182 en azimut sans aucune erreur. Direction vers la 178 dans un trou au bord d’un ruisseau. Azimut sur le ruisseau (un peu nord pour ne pas le rater), nous voyons les 2 trous et pas de balise !!!!!! Gros moment de solitude car pas grand-chose pour se repérer et nous sommes seuls dans le secteur (un peloton cherche la 182 à ce moment de la course). Benoît pense reconnaitre l’endroit et nous partons vers le sud-ouest, nous revenons ensuite  au même endroit pas de balise… On se recale à la 182, re-azimut et en  revenant toujours au même endroit, nous voyons les autres équipes descendre dans ce …… de trou et pointer. Nous ne l'avons pas vu, cacher par le rebord. Nous  perdons au moins 7 minutes sur ce grenouillage d’aveugle d’après la trace GPS. Petit coup au moral car nous avons vu pas mal d’équipes nous passer devant. Pas grave, Benoit met la 6ième vitesse mais moi j’en ai que 4 : cela devient difficile de le suivre dans les marécages. Nous perdons 1 mn sur la 190 mais grâce à une erreur volontaire sur 194, nous ressortons en tête du peloton à la fin de la cartes des herbus. A nouveau, la carte IGN pour 2 balises, c’est plus hésitant car moins détails que sur la carte IOF mais on ne grenouille pas de trop. Par contre, on les donne au groupe qui recommence à nous talonner.

Direction Saint-Père et l’arrivée. Cela devient très difficile pour mes vieilles jambes, heureusement Benoît qui a l’habitude de faire du social et m’attend. Petites hésitation sur le 154-157 car il faut faire le tour par l’est et ne pas traverser la propriété privé et le champ cultivé. On finit à fond car nous sentons l’équipe de  Julien et Ludo et les Virkings nous talonner.

A la GEC, nous sommes second à 5mn des vainqueurs, tout d’abord surpris car vu le plateau, on ne s’y attendait pas et ensuite déçus car avec ces 7 minutes de grenouillage, nous aurions pu être devant…

En résumé, une course super sympa dans un cadre magnifique et une organisation bien huilée : bravo.

A l’année prochaine pour une nouvelle édition.

 

Les cartes avec la trace de Benoit P et Eric P

 


 

 

 

 

Les résultats de cette épreuve sont disponibles via les liens ci-dessous :


- Parcours Noctambule 7km : résultats simples, résultats détaillés,
- Parcours Orienteur 14 km : résultats simples, résultats détaillés,
- Parcours Raideur 21km : résultats simples, résultats détai
llés.

 Sur le 20 km, victoire de Fred et Seb

 

 

Beau podium sur le 14 km, Eric B et Christophe S gagnent devançant Eric P et Benoit, suivis de Julien et Ludo

Sur le 14 km, victoire de Claire et Valérie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le 7 km, Le COBS vainqueur avec Loane D, Robien juste derrière avac son papa

 

 

 

 

 

 

 

Commentaire (0) Clics: 1020

Hilliger Media Shop
Template "mytown" designed by Hilliger Media (Copyright © 2011)