Vendée Raid O’Score 2021

Tous les deux ans, l’association Raid Aventure en Pays de Vie organise un raid multisport au score sur deux jours. Ce rendez-vous très prisé des raideurs est devenu un incontournable pour les Vik’Az ces dernières années. Pour cette 5e édition, Franck et Vincent s’y sont alignés. C’était la deuxième participation pour le premier et déjà la troisième participation pour le second.

Le raid

Le principe de ce raid 100 % en orientation est simple : 1 balise = 1 point. C’est annoncé dès le départ, même les vainqueurs ne feront pas les 400 balises posées sur le territoire vendéen entre 10h30 le samedi et 12h le dimanche. Ce raid est donc très stratégique, il s’agit de savoir doser le temps passé sur chaque section de CO, VTT’O et Kayak’O, quitte à ne pas faire certaines d’entre elles si on est trop juste sur le programme conseillé ou qu’on s’est donné. Pour peaufiner cette stratégie, on a reçu un raid book détaillé 6 jours avant, de quoi déjà bien cogiter et rentrer dans le raid.

En bleu, les sections qu’on ne pouvait pas réduire … le dimanche s’annonce dur !!!

Nos supporters

Grand luxe cette année, nous partons avec notre staff composé de Françoise et Patrick qui nous emmènent en camping-car, nous encouragerons tout au long du week-end et surtout … qui nous ramèneront chez nous au moment où nous tomberont de sommeil au milieu d’une phrase 😀 !!! Un grand merci à eux pour leur présence.

10h30

Un bus nous emmène donc au départ, sur l’île de Noirmoutier s’il vous plaît !!!

Le départ de 10h30 n’en est pas un pour nous … on reste spectateurs … Franck s’est ouvert le front au Défi de la Pierre Percée, il ne peut pas mettre la tête dans l’eau de mer … hors le départ, c’est 300m de natation en mer !!! Le règlement nous autorise à ne pas nager, mais nous impose de prendre notre mal en patience, nous partirons 15 min après que le dernier concurrent soit sorti de l’eau. Nous sommes 3 équipes à partir à 11h20 pour un « trail azimut » le long de cette plage de départ, un peu seuls, les autres sont déjà à la chasse aux balises.

11h20

Les paysages sont magnifiques. Après le trail, on évolue à VTT’O au milieu des marais salants, puis en CO en forêt, avant de retrouver les plages pour un « trail mémo ». On fait le choix d’aller au plus court sur le VTT’O et la CO pour rattraper le peloton et nous recaler sur les heures que l’on s’est fixées.

Pour quitter l’île et rejoindre la terre, c’est une section inédite et qui restera inoubliable qui nous attend : le kayak de mer. Nous voilà parti pour affronter les vagues pendant 1h30, ça remue, il faut lutter contre la houle et la dérive vers le large, on ne s’économise pas, mais on aime. A mi-parcours, on doit sortir du bateau et le tirer pour traverser une plage et pointer une balise. Je suis pris d’une crampe, ça passe, mais au moment de réembarquer, on se rend compte qu’il nous manque une pagaie !!! Me voilà bon pour un aller-retour sur la plage au petit trot pour la récupérer là où nous avions échoué.

15h30

Le premier stop de 20 min est le bienvenu pour se ravitailler et souffler un peu. Stratégiquement, on va au plus vite sur les deux sections 07 à VTT puis en trail pour disposer de temps pour la section CO suivante en forêt. On engrange 15 balises sur cette section 08, seules 3 équipes ont fait mieux, ça semblait un bon choix vu que les balises s’accumulaient plus vite que sur les sections précédentes. On enchaîne sur un VTT’O avant le deuxième STOP de 20 min.

19h

On repart sur une CO forêt. On se fait surprendre par la difficulté technique de celle-ci. Sûrement un peu de fatigue, on ne rentre pas dans la carte et on ne cumule que 11 points sur une section qui aurait dû être favorable aux orienteurs que nous sommes. D’ailleurs, on remarque que c’est là que les grosses équipes ont fait le plein. Tibo et Ghislain trouvent les 30 balises, on peut voir leur belle perf sur cette section en vidéo (ici), ils sont faciles, bravo à eux !!!

On reprend les vélos pour du VTT’O, le début est dans une forêt dunaire accidentée, la progression est plutôt lente, on prend un peu de retard sur notre planning.

Pendant que le soleil se couche, on retrouve les pagaies pour une section kayak dans une large rivière de marais. On met moins de temps que prévu, ça nous remet dans les temps, c’est cool. Le portage à la fin, c’est moins cool !!!

La nuit est tombée, on file à vive allure à VTT sur route pour rejoindre Challans et une petite CO dans un parc où il est facile de faire le plein. La journée s’achève à 23h08, on s’était fixé 23h, on est content, l’organisation préconisait 23h30. La journée de dimanche s’annonce intense, mieux vaut avoir un peu d’avance.

23h08

On rejoint la salle de bivouac à vélo (4km !!! On ne les attendait pas vraiment ceux-là dans la nuit sur le temps de pause !!!). Douche, repas, étirement, massage, préparation du sac pour demain, installation du couchage, on n’a que 4h, il ne faut pas perdre de temps. l’objectif est de dormir au moins 1h30, soit un cycle de sommeil. J’y arrive. Pour Franck, c’est plus dur, il a du mal à s’alimenter, il compte sur un peu plus de sommeil pour se retaper.

3h08

C’est reparti ! Pour le réveil, on court sur route pendant 4-5km jusqu’à nos VTT. Une « VTT’O shaker » se présente à nous, d’autres diront « VTT’O puzzle ». On prend le temps de remettre toutes les pièces dans l’ordre avant de partir pour la trentaine de km de cette section. Le pauvre Franck voit sa lampe s’éteindre d’un coup d’un seul. Il reste une bonne heure de nuit. Il se cale dans ma roue. Au final, on passe plus de temps que nous avions imaginé sur cette section, on a 40 min de retard sur nos prévisions, il faut faire un choix.

La journée de dimanche ne propose pas beaucoup de section qu’il est possible de réduire. Ca nous fait mal au cœur, mais, au vu du retard, nous devons faire l’impasse sur la section 18 de CO en forêt.

On part donc directement sur la section run&bike. J’ai un petit coup de mou, je la trouve très longue. De son côté, Franck est toujours dans le dur côté alimentation. Le raid book le disait « on sert les dents et on avance » !!!

7h15

Le dernier STOP de 20min fait du bien avant d’enchaîner sur une nouvelle section kayak. Peu d’équipes sont là, on est dans les premières, on a pourtant 5 min de retard sur l’horaire préconisé. C’est dur pour tout le monde.

En kayak, on remonte la rivière. A 7 reprises, il faut descendre du bateau pour le hisser sur une digue (vous pouvez admirer un bel exemple à 2min40 sur cette vidéo 😉 ) Franck a bien mal aux bras. De mon côté, je m’étonne, j’arrive à trouver de l’énergie.

Les 7,5km de trail qui suivent sont très éprouvants. On descend au bord d’une rivière, on remonte, puis on redescend… Cela plusieurs fois, parfois dans des devers, dans les ronces, sur les fesses, un vrai parcours du combattant. Pas de doute, ce dimanche, on est bien dans l’aventure !!!

10h15

Il reste 4 sections. Après quelques calculs, on s’autorise quelques minutes sur la CO de la section 22, on accumule 4 balises. On sent la fin arriver, on accélère et l’équipe semble se remettre en mode compétition, la chasse à la balise est ouverte pour grappiller des places au classement.

Après un VTT road book et fléché allemand où beaucoup d’équipes se suivaient, on fait le choix de rentrer rapidement sur Le Poirée-sur-Vie lors du VTT’O pour se garder du temps pour la dernière CO, il ne faut pas traîner.

Il nous reste finalement 18min. C’est parti, on allonge la foulée. Le village est vallonné, on descend autour de l’étang pour glaner 4 balises, puis on remonte en prendre 2 nouvelles. Il reste 3min 30, il faut encore redescendre pour remonter !!! Pas le choix, on doit sprinter pour pointer avant midi. On pousse les spectateurs car, dans la précipitation, on ne voit pas le couloir d’arrivée. 11H59, c’est bon, on a réussi. Quel bonheur cette arrivée en fanfare !!!

12h

Ca y est, c’est fini !!! Bière, douche et repas convivial s’enchaînent. On découvre l’incroyable domination sportive des P’tits Suisses Normands. Ils gagnent au scratch, en mixte et en féminine. Nos voisins ont toute notre admiration. La remise des prix se déroule dans une ambiance de fête, une belle manière de conclure ce beau week-end.

De notre côté, on se classe 18e avec 222 points, 105km le samedi et 87km le dimanche. C’est une superbe place qui nous rend fiers. Malgré ce départ manqué, on a réussi à bien gérer notre planning et notre énergie pour finir en beauté et récupérer pas mal de points sur les 4 sections des deux dernières heures.

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

 

Merci !

Notre dernier mot va aux organisateurs. Un immense merci pour ce moment. Une fois de plus, vous avez été au top pour nous proposer un raid sans fausses notes. C’est un réel plaisir de venir. Tout particulièrement, cette année, étant accompagnés de supporters, nous avons apprécié l’existence du livret accompagnateurs, c’est une belle idée pour ceux qui veulent suivre cette belle aventure.

Ci-dessous, l’organisation nous propose un beau résumé vidéo du week-end. A savourer !!!

D’autres vidéos sur leur page Facebook : https://www.facebook.com/vendeeraid/ 

Vik’Azim sur les réseaux
[O'France 2021]Clap de fin sur cette semaine de compétition dans le Jura. Que d'enseignements, de satisfactions, de frustrations, de souvenirs, de sueur, de rires (quelques larmes aussi 😉), de sapins et de salades de pâtes ... On a vraiment hâte de pouvoir regoûter à ce subtil cocktail !Merci aux organisateurs et aux bénévoles. Une organisation sans failles.Merci à Isia Basset, médaillée aux championnats du monde et marraine de l'épreuve pour sa gentillesse et sa disponibilité. @isiabas#vikazim #jura #ofrance #ofrance2021 #coursedorientation #courseorientation #orienteering #orientering ... Voir plusVoir moins
Voir sur Facebook

Vik’azim © All rights reserved 2020.